L'éléphant d’Afrique : tout savoir sur son mode de vie

L’éléphant d’Afrique fait partie des mammifères les plus géants du monde de par sa taille. Ainsi, le mode de vie de cet animal est bien différent des autres espèces animales de son genre, d’où sa particularité. 

Que retenir sur l’éléphant d’Afrique ?

Tout d’abord, il faut retenir qu’il est quasiment impossible de parler des espèces Loxodonta africana sans évoquer l’éléphant d’Afrique. En effet, longtemps considéré comme un animal unique de son espèce, plusieurs études ont montré que l’éléphant d’Afrique est sous deux types. Entre autres, nous avons l’éléphant des forêts Loxodonta africana cyclotis et l’éléphant de la savane africana africana qui sont tous deux des espèces différentes génétiquement. En ce qui concerne les caractéristiques de ces deux types d’éléphants d’Afrique, il faut noter que le premier est moins plus grand et géant que le second. L’éléphant des forêts Loxodonta africana cyclotis a une tête un peu rentrée et peut avoir une taille de 280 cm tandis que la taille de l’éléphant de la savane africana africana peut atteint 400 cm et ne dispose pas d’une tête rentrée. Parlant de la couleur de leur peau, il faut notifier que le premier (forêt) a une peau finement plissée alors le second (savane) a une peau à gros plis. 

Comment vit l’éléphant d’Afrique ?

Comme précisé un peu plus haut, l’éléphant d’Afrique a un mode de vie particulier et propre à son genre. Tout d’abord, il faut savoir que l’éléphant d’Afrique se déplace généralement en troupeaux. Un troupeau constitué souvent de femelle ainsi que de petit et dirigé par la femelle la plus âgée ou parfois de l’ainée communément appelée matriarche. Pour ce qui est des jeunes éléphants dans une famille, ils sont appelés à rester près de leur mère même pendant la période de reproduction. Souvent leurs groupes familiaux sont composés de 10 ou de 20 membres par troupeaux. Ces derniers entretiennent des relations très étroites, car l’itinéraire est défini par la matriarche.